1

Une voiture rouge, 5 copains, 5 jours à la découverte des Pouilles

Pour le gros weekend de Pâques, on voulait profiter des jours fériés pour partir dans un nouveau coin d’Italie : la Pouille ! C’est le talon de la botte italienne, une région divisée en deux : le Gargano au Nord et le Salento au sud. Début avril, avec un peu de chance, on peut espérer du soleil, de l’air marin iodé et un grand vent de liberté. Andiamo !

Nous sommes un groupe de français qui vivent en Italie dans différentes villes, réunis pour l’aventure. Notre objectif : faire baisser le coût du voyage en pratiquant le camping sauvage (mais respectueux), le couchsurfing et le troc.

Quand partir: D’avril à octobre, avec une préférence pour le printemps ou l’automne, car beaucoup moins touristique. Nous y
étions début avril et nous n’avons pas regretté.

Budget: 15 €/jour environ

Les transports: Voiture personnelle – un plein d’essence pour le voyage

La feuille de route:

1-Le Gargano (1 nuit) : le Gargano est le petit éperon au dessus du 2015-04-05 13.41.43-327x450talon de la botte, une région magnifique faite de collines et de bois d’oliviers, avec quelques petits villages charmants aux maisons blanches. Nous y sommes arrivés en fin de journée, juste à temps pour tester une baignade kamikaze dans l’eau à 13° (DONE) et trouver un champ d’olivier tranquille où faire du camping sauvage.

2 – Du Gargagano à Bari la blanche (1 nuit) : Après une courte nuit (il fait encore froid en avril pour camper dans le sud de l’Italie, prévoir un matériel de bonne qualité – pas comme nous), nous visitons Vieste au bout du Gargano et nous mangeons des orecchiette, un type de pâte local, avant de repartir sur la route vers Bari. A Bari, nous sommes hébergés tous les 5 en couch surfing chez un coiffeur altermondialiste et son petit lapin. Une soirée très drôle et décalée en perspective. Au matin, nous remercions notre hôte et prenons la direction du centre, très joli avec ses façades en pierre blanche sculptée de reliefs animaliers. Vers midi nous partons pour Alberobello, un village connu pour ses trulli, de drôles de maisons en pierre aux toîts ronds. Le soir, nous voilà à Lecce.

3 – Troquer son lit à Lecce (2 nuits) : Lecce est une ville superbe, et nous sommes bien contents d’y passer deux nuits gratuites ! Enfin, presque, nous avons troqué l’hébergement en B&B contre un petit travail de traduction. Si vous parlez italien et avez des talents cachés, tentez d’en faire autant sur le site de la settimana del baratto. Le programme ici ? De la slackline, une chasse aux oeufs (c’est Pâques !), un cours de cuisine (nous apprenons à faire les orecchiette) et des visites d’églises.

4 – Chemin faisant… Le voyage se termine, nous repartons vers Salerne et Rome, villes où nous habitons. Sur la route, nous nous arrêtons dans le Salento, à Torre dell’Orso pour voir la sublime Grotta della Poesia. Autre arrêt, Otranto, pour manger la pasta aux fruits de mer et boire du vin blanc.

Qu’est ce que je changerai ? Pour un voyage aussi court, je me concentrerais sur une partie seulement de la Pouille : le Gargano ou le Salento. La région est très étendue, et nous avons passé beaucoup de temps en voiture. Tous les endroits que nous avons visités étaient magnifiques, mais il y en a encore beaucoup, beaucoup d’autres que nous n’avons pas vus : la région mérite un road trip d’un mois à elle toute seule !

Comparez avec un autre itinéraire de 5 jours en Italie: Côte amalfitaine au mois de mai OU retrouvez tous nos itinéraires en Italie: Ici.