3

itinéraire Nouvelle Zélande 3 semaines sur le Kiwi way Nord et Sud

Ce voyage a été décidé seulement deux mois avant le départ mais nous avons pensé notre itinéraire dans le but de voir les incontournables de Nouvelle-Zélande… Enfin, le plus possible pour être exacte, quitte à avoir un rythme soutenu et à enchainer les km. Nous souhaitions inclure obligatoirement le fjordland et les parcs nationaux d’Abel Tasman et du Tongariro et avions la « contrainte » de débuter notre voyage depuis Wellington. Nous avons réfléchi à consacrer nos 3 semaines entièrement à l’île du Sud mais nous souhaitions à tout prix faire la plus belle randonnée de NZ, l’Alpine Tongariro Crossing qui se situe sur l’île du Nord.

Quand partir : Nous sommes partis fin décembre-début janvier. C’est la haute saison là-bas puisque c’est l’été et la période de leurs grandes vacances. Le climat est tempéré et océanique, donc très changeant. Nous avons eu de belles journées à 20°C-25°C mais toujours avec beaucoup de vent (froid, ah oui, on se rend bien compte que l’Antarctique n’est plus si loin !) et beaucoup de pluie en montagnes. Il m’a semblé que le nord de l’île du Nord avait un climat plus doux que le reste.

Mon budget: Nous avons dépensé 605€ pour les frais de voiture de location, approximativement 400€ d’essence et 200€ de vols internes. Les logements et les restaurants sont chers (même prix qu’en France en gros) mais en se faisant à manger et en campant comme nous, les dépenses restent raisonnables!

Alpine Crossing 2

 

Niveau de baroude : Facile car tout est fait pour le road-trip. Nous avons réservé les logements en dur et airbnb avant le départ ainsi que le camping dans le parc Abel Tasman. Nous n’avions pas réservé les autres campings. En revanche, si vous ne comptez pas camper, il est fortement conseiller de réserver à l’avance.
Moyens de transport  : Voiture de location, ferry et vol interne (ChristChurch-Wellington)

La feuille de route

[table id=69 /]

Etape 1 : Le Parc Abel Tasman

Au départ de Wellington (1 nuit dans un backpacker bien situé « nomad’s capital « ), nous prenons le ferry pour rejoindre Picton et l’île du Sud. Après une nuit étape à Nelson (Logement en Airbnb), nous arrivons à Marahau, point de départ pour entrer dans le parc Abel Tasman.

Il existe une randonnée dans le parc qui fait partie des «Great Walks», les plus belles randonnées de NZ. N’ayant pas le temps pour la faire en entier (elle nécessite 5 jours), mais voulant passer une nuit dans le parc, nous avons adapté en choisissant de se faire déposer à la baie d’Awaroa et de revenir en marchant jusqu’à Marahau, avec une nuit en bivouac à Torrent Bay (« campsite » avec une dizaine de places, équipé d’une reserve d’eau à filtrer, traiter ou bouillir), il faut absolument réserver sur le site officiel du DOC avant de partir: site du DOC). La marche correspond à 15km le premier jour et 14km le deuxième. Toutefois, les bateaux taxis vous déposent et récupèrent à plusieurs endroits dans le parc, alors une multitude de combinaisons sont possibles selon que vous souhaitiez marcher 1, 3 ou 5 jours, simplement bronzer sur la plage, ou faire du kayak !

Les paysages sont vraiment magnifiques, un paradis sur terre, où les plages sont toutes plus belles les unes que les autres. Nous y étions du 24 au 25 décembre et il y avait très peu de monde mais attention, à partir du 26 décembre, d’après ce qu’on nous a dit, les Kiwis débarquent pour leurs vacances et tout est plein.

Abel Tasman

Abel Tasman

 L’insecticide et les pilules de stérilisation pour l’eau sont indispensables pour randonner à Abel Tasman.

Si vous ne souhaitez pas camper, une autre option est de loger dans les villes ou villages alentours (Marahau, Kaiteriteri ou Mototueka). Voir le site de Kiwipal pour bien se préparer.

Etape 2 : West Coast

Pancake

Pancakes rock, un petit stop sur la route de la west coast

Sur notre route depuis le Parc Abel Tasman jusqu’aux glaciers Franz et Fox, nous passons la nuit à Charleston, pas loin de Punaikaki, au Beaconstone Eco Lodge (gros coup de cœur !). Le lendemain, nous en avons profité pour aller voir les Pancakes Rocks, drôles de formations rocheuses au bord de la côte avant de continuer notre chemin vers les glaciers. Notre hôte nous avait conseillé de passer par Hotikika. Un peu sceptiques car cela représente un détour et qu’en plus, il fait tout gris, nous décidons quand même de couper la route et de l’écouter ! Et heureusement ! Après 2 minutes de marche, nous atteignons un pont suspendu au-dessus des gorges et des eaux turquoise ! Nous ne nous attendions pas à cela et malgré le temps, ça a été un enchantement ! Avec le ciel bleu, ça doit être encore plus à couper le souffle !

Nuit: Camping Okarito (non réservé)

Etape 3 : les glaciers Franz et Fox

Pas de chance pour cette étape, qui a été marquée par la pluie, les nuages et le ciel gris, ce qui fait que nous n’aurons pas pu en profiter pleinement ! Bravant la pluie, nous avons suivi les deux tracks qui mènent aux Franz et Fox Glacier (entre 45-60 minutes de marche, facile). Malheureusement, le temps nous empêche une bonne visibilité sur le Mount Cook et les sommets autour… Nous avons toutefois préféré le Glacier Fox car la track permet de s’approcher plus près du front du glacier et nous avons trouvé le panorama plus joli. En repartant, nous passons par le lac Matheson dont la balade autour vaut le coup même si les montagnes resteront cachées dans les nuages. Quand il fait beau, le lac fait miroir des montagnes et le spectacle doit être splendide !

Nous n’avons passé qu’un jour et je vous conseille si vous avez le temps de vous octroyer plusieurs jours, la météo en montagne étant capricieuse, pour maximiser vos chances d’avoir une vue sur les montagnes et les glaciers et profiter entièrement.

Nuit: Dortoir makarora tourist center

Etape 4 : Queenstown et le Milford Sound

En route pour Queenstown, nous nous arrêtons par hasard à Wanaka pour le petit déjeuner et nous avons adoré ! La ville est agréable et au bord d’un lac qui offre une belle vue sur les montagnes. Nous passons ensuite la journée à Queenstown qui nous en met littéralement plein la vue ! Il y a beaucoup à faire autour de Queenstown. Je peux vous conseiller la randonnée « Tiki Trail » (1H de grimpette) qui débute dans le centre-ville au pied du téléphérique monte à travers la forêt de pins jusqu’au sommet Bob. La vue en arrivant surplombe tout Queenstown et est splendide. Nous avons ensuite fait la randonnée Mt Crichton Loop (2H) que nous avons adoré. Un peu en dehors de la ville, elle offre un panorama superbe sur les montagnes.

Nuit au camping du DOC Queenstown (non réservé à l’avance). Super campsite avec la vue sur twenty miles delta (une scène du seigneur des anneaux y a été tournée!!)

Le lendemain, c’est direction le Milford Sound que nous sommes impatients de découvrir. Nous aurions aimé faire la randonnée Milford Track, une autre des Great Walks, mais il est trop tard, tout est plein (bateau pour le départ de la randonnée et refuges le long du parcours). En effet, en ce qui concerne les Great Walks, il faut en effet s’y prendre super tôt puisque tout est réservé au moins un an à avance pour tout l’été… Dommage ! Mais, la route entre Te Anau et Milford Sound (environ 2h30 sans les arrêts) est aussi un très bon moyen de découvrir le Fjordland et Milford Sound, elle est sublime et vous passerez le voyage bercé par vos Ohhh et Ahhh.;)

Une alternative au Milford Track que nous avons trouvé a été de conduire de Te Anau au Hollyfjord, tout proche du Milford Sound. De là, nous avons suivi la Hollyfjord Track. Elle fait 3 jours et deux nuits mais nous avons seulement fait la première étape (10km) jusqu’au refuge pour y passer la nuit (billet pour la nuit dans une HUT à acheter auprès du DOC center)! Un excellent souvenir ! Le refuge est paisible et a une très belle vue sur les montagnes.

Hiddenfalls

Hiddenfalls

Nous repartons en chemin inverse au matin et allons pique-niquer au Milford Sound avant de reprendre la route en direction du Mount Cook.

Etape 5 : Mount Cook

Nous arrivons au matin au Mount Cook et sous les nuages – et oui décidément, le mont Cook fait son timide et ne veut pas se montrer ! Néanmoins la vue reste spectaculaire. Les pistes sont larges et très bien balisées mais attention à la météo – la pluie et le vent peuvent être très forts – alors faites toujours un point au DOC (Department of Conservation). Nous avons adoré la « Hooker Valley Track » (environ 3h) qui mène au glacier Muller et à son lac. Nous n’avons pas pu admirer le glacier Muller sous le ciel bleu mais malgré les nuages nous avons une belle vue sur le glacier et oh surprise ! des icebergs bleus parsèment le lac ! Même si les couleurs doivent être folles avec le beau temps, la balade vaut le coup ! Et puis, avouons-le, le vent fort qui s’est levé, rajoute un côté explorateur à notre expédition. Nous avons l’impression de l’avoir mérité ce glacier quitte à devoir s’accrocher pour rester debout ! Une autre balade est la Kea Point Track (2h) qui se termine avec une belle vue sur les montagnes et la vallée Hooker. Pour finir et malgré un vent de plus en plus fort, nous avons suivi la Tasman Valley Track (1h) qui mène au glacier Tasman et à son lac. La vue sur la vallée glaciaire est à tomber mais le lac est un peu décevant par rapport au lac Muller. Nous avons beaucoup aimé ces trois balades que nous vous recommandons, elles font parties des paysages que nous avons préféré lors de notre séjour.

Nuit au Mont Cook Lodge

Etape 6 : Christchurch

Nous arrivons en début d’après-midi à Christchurch, passage obligé pour nous pour rallier l’île du Nord le lendemain matin en avion, qui s’est révélé intéressant. Le centre-ville est en partie fermé suite aux dégâts au tremblement de terre de 2011 et l’atmosphère « ville fantôme » est présente, surtout en ce 1er janvier. C’est particulier mais nous avons bien aimé les différentes œuvres d’art au coin des rues et le « centre commercial » Restart où chaque boutique est un container coloré.

Nuit en Airbnb

Etape 7 : Wellington

Wellington est une ville très agréable et la baie est très jolie, malgré le temps capricieux ! Je vous recommande une balade dans le centre-ville et surtout le front de mer. Si vous n’avez pas le temps de faire le fameux musée Te Papa, arrêtez vous tout de même au Quake Braker en face de celui-ci. Intéressant de voir les structures mises en place face au séisme. Ne zappez pas la balade sur les hauteurs de Wellington aussi pour admirer la vue depuis le Mont Victoria et le retour par Oriental Parade – route qui longe la mer.

Nuit au « nomad’s capital « 

Le deuxième jour, nous décidons de faire un peu de route pour rejoindre Cap Palliser, point le plus au sud de l’île du nord, qui nous a été conseillé par les Néo-zélandais. Nous nous arrêtons en route pour admirer les Sand Pinnacles (marche de 1 à 2 heures, vous menant le long d’une vallée à la découverte de ces sculptures sablonneuses naturelles) puis nous passons par le petit village de pêcheurs Ngawi dont l’attraction principale se trouve sur sa plage : à défaut de baie protégée, et face à la force des courants et des vagues du détroit de Cook, les bateaux sont tirés hors de l’eau par de vieux bulldozers. Au bout de la route, nous arrivons au phare du cap Palliser au pied duquel repose une des plus larges colonies de phoques du pays ! Toute la route le long de la côte offre un point de vue époustouflant sur les falaises alentours. Vraiment magnifique !!!

Nous avons ensuite  fait beaucoup de route depuis Wellington pour rejoindre Taupo mais toujours curieux de découvrir les pointes du l’île du Nord, nous ajoutons un détour pour aller à Castle Point (à 2h de Wellington) mais cela valait définitivement le coup ! La plage et le phare sont beaux. Nous avons fait la balade qui monte en haut du Castle et la vue sur la côte était superbe !

CastlePoint1

Castle Point

 Etape 8 : Lac Taupo et ses alentours

Nous avions choisi de loger à Taupo (en Airbnb 3 nuits) plutôt que Roturua pour être à mi-distance entre le Tongariro National Park et les sources géothermales de Rotorua. Nous avons 3 jours sur place, pour mettre toutes les chances de notre côté pour faire la célèbre Tongariro Alpine Crossing (19.4km, environ 6h30). Même si elle est très populaire, il s’agit d’une randonnée de haute montagne, alors mieux vaut avoir la météo de son côté ! Il ne s’agit pas d’une boucle donc il faut organiser le transport jusqu’au départ et/ou l’arrivée de la randonnée. Il existe aussi un bus le matin et le soir depuis et vers Taupo, Turangi et d’autres stops dans le coin si vous n’avez pas de véhicule. En ce qui nous concerne, nous n’avons pas pu réserver à temps de navette étant donné que nous sommes arrivés tard la veille et que les prévisions météo ont changé. Ne voulant pas rater le coche et le temps ensoleillé, nous nous sommes décidé à faire la Tongariro Alpine Crossing en aller-retour. C’est faisable ! Nous nous sommes garés au parking du début de la randonnée Mangatepopo. Cela commence par une marche d’approche tranquille dans la vallée jusqu’à Soda Springs (altitude : env 1 150 m), puis une montée jusqu’à South Crater (1 660 m) et au Red Crater (1 886 m). Nous avons poursuivi jusqu’aux lacs Emerald et Blue avant de revenir. Nous n’avons pas descendu jusqu’à Ketetahi (parking de la fin de la randonnée). En tout, nous avons fait 25km et 8H de marche mais la randonnée est magnifique ! C’est le Mordor. Elle traverse des paysages volcaniques étonnants : volcans, cratères rouges, lacs émeraudes, zones volcaniques actives. Notre seul regret du fait de ne pas avoir réserver la navette est que nous n’avons pas eu le temps (et la force) pour faire les deux variantes optionnelles de la randonnée : la montée en haut du Mont Ngauruhoe (comptez 3 h A/R), et la montée en haut du Mont Tongariro (comptez 1 h 30 A/R).

N.B. Il y a aussi le Tongariro Northern Circuit, qui est l’une des 9 Great Walks de Nouvelle-Zélande (3-4 jours, 43,1 km).

Alpine crossing Tongariro

Alpine crossing Tongariro

Le jour suivant, nous décidons de faire une journée tranquille pour se remettre… Au programme visites et détente ! Nous commençons par les Huka Falls, très touristique mais à voir et nous filons à Roturua se balader le long du lac. Après avoir visité différentes sources géothermales et admiré les geysers, c’est l’heure de la relaxation dans les piscines du Waikite Valley Thermal Pools.

Avant de repartir sur la côte vers Tauranga, nous nous arrêtons visiter les Craters of the Moon et le Waitapu Thermal Wonderland. Sur la route, nous faisons une pause pique/baignade au lac Tarawera, un endroit très agréable.

Nous arrivons en début d’après-midi sur Tauranga et nous partons à la découverte de la plage de Waihi, très belle plage, spot des surfeurs du coin. Nous continuons notre balade par un chemin côtier au bout de la plage qui mène à deux autres sublimes plages, la plage Orakawa (45min) et la plage Homunga (1h30). A ne pas manquer ! Le sable est fin et blanc, l’eau claire et les plages désertes !

Nuit en Airbnb à Katikati

Nous passons notre dernier jour en mer pour aller nager avec les dauphins qui sont nombreux dans le coin, et repos sur la belle plage de Tauranga avant l’ascension du Mont Maunganui qui révèle une vue sublime sur la côte ! Nuit en Airbnb à Katikati

Etape 9 : Péninsule du Coromandel

Nous recommandons une balade super sympa dans les gorges Karangahake, qui se situent entre Paeroa et Waihi à 60 km à l’Est d’Hamilton dans la péninsule de Coromandel : Windows Track et Crown Track (environ 1h chacune) qui suivent la ligne de chemin de fer de l’époque et passent par les ruines de l’ancienne mine d’or. Prévoyez la lampe torche pour explorer les tunnels creusés au siècle dernier. Très intéressant historiquement – le DOC a bien rénové les lieux et ponctué la balade de panneaux d’information. Le clou de la journée les piscines naturelles au bout de la Crown Track où il est possible de se baigner, de sauter et faire du canyoning ! Le pied !

Notre dernier jour est consacré à Cathedral Cove, sublime plage, célèbre pour sa cave et la Hot Water Beach, trop de monde pour rester mais c’est assez surprenant à voir. Pour Cathedral Cove prévoyez d’y aller tôt le matin (avant 9-10h) avant l’arrivée des touristes. Puis retour l’après-midi à Auckland à 2h20 de voiture pour le retour en France.

Les Coups de cœur :

  • Suivre les traces de Frodon lors de la Tongariro Alpine Crossing Track
  • Admirer le Mount Cook et se prendre pour un explorateur polaire face aux icebergs du lac Tasman
  • Les panoramas de la route vers le Milford Sound

Ce que j’aurai changé si c’était à refaire: Si nous avions plus de temps, nous aurions aimé aller explorer le Nord d’Auckland mais il nous a fallu faire des choix.

Aussi, si nous avions pu réserver plus tôt notre voyage (il faut s’y prendre au minimum un an à l’avance), nous aurions voulu faire certaines Great Walks, surtout la Milford Sound et la Routeburn Track.

Vous connaissez la Nouvelle Zélande ? commentez cet itinéraire « itinéraire nouvelle zélande 3 semaines » pour l’enrichir ou posez vos questions à l’auteur. Retrouvez l’ensemble des itinéraires de Chloë ici ou en cliquant sur son avatar.

Comparez avec nos autres itinéraires de 3 semaines en Nouvelle Zélande: 3 semaines au pays des kiwis et Roadtrip de 2 à 3 semaines au pays du long nuage blanc