1

Australie : 10 jours entre ciel et mer

Nous sommes allés en Australie en Septembre (fin de l’hiver du côté de Melbourne et Sydney où il peut faire encore frais mais où, plus au nord il fait encore et toujours 30°). L’Australie étant une destination assez chère, nous n’y sommes restés qu’une dizaine de jours, en ne louant pas de voiture mais en privilégiant les vols internes (car les distances sont immenses et vous prennent facilement 1 jour, par exemple Brisbane/Sydney – 8 à 9h) et les transports locaux.

NB: Pour être toujours au plus proche des gens et dénicher des petits bons plans, nous avons choisi Airbnb pour l’hébergement. Nous n’avons pas été déçus car nous sommes tombés (à Airlie beach) sur un propriétaire ayant un voilier et qui nous a proposé un tour dans les Withsundays. Adorant le snorkeling et voulant absolument faire la barrière de corail nous sommes donc restés du côté d’Airlie beach puis nous avons voulu faire les fondamentaux comme Sydney (l’opéra entre autre) et Melbourne (great ocean road et les vignobles).

Quand partir: En Septembre il faisait encore très frais à melbourne (entre 10 et 15°) donc partir peut-être un peu plus tard, quand au nord (queensland) il fait chaud et beau toute l’année (attention quand même à la saison humide autour de janvier).

Pour les petits budgets ou parce que l’Australie peut être une étape d’un long voyage en Océanie, 10 jours certes c’est court et cela nécessite de faire des choix, mais c’est possible et cela suffit pour être « wahou ».

zoo-sydney-avec-vue-001

Mon budget

  • 500€ en hébergement (Airbnb avec chambre privée dans un logement)
  • 350€ pour la nourriture (alternant repas à la maison et à l’extérieur)
  • 800€ transport (vols internes entre Proserpine – Sydney – healesvill-sanctuaryMelbourne +transports publics +transferts aéroport)

|Activités : tout dépend de ce que vous voulez faire, nous avons dépensé 500€ en se faisant un gros plaisir, vol au dessus de la barrière de corail mais il y a des tours bien moins chers en bateau…et en prenant un tour sur la Great ocean road|

Niveau de baroude: Facile, malgré la durée assez courte, pas trop besoin de vous presser, par contre il faut aimer marcher des kilomètres pour en voir le maximum…

Moyens de transport: Vols internes (Virgin australia) et transports publics


La feuille de route:

[table id=56 /]

 

Etape 1 : Arrivée à Airlie beach (aéroport de Proserpine) le taxi vous coûtera dans les 40$ (mais si vous êtes en Airbnb, la personne peut vous proposer un lift plus intéressant à 20$). En quittant l’aéroport, les wallabies sur le bord de la route vous souhaitent la bienvenue et vous traversez des champs de canne à sucre. Sur le bord de la route plusieurs attractions annoncent la couleur comme un « safari crocodile », tout dépend donc de ce que vous souhaitez faire comme activités. Sur place, nous avons logé à Cannonvale (à 15min à pied du centre d’Airlie en passant par une chouette balade qui longe la marina puis la mangrove). Dans le centre d’Airlie beach, plein d’agences qui vous aident pour trouver et booker LE tour qui vous convient. Si vous longez la plage vous tomberez sur un petit marché sympa et forcément le super lagon artificiel qu’ils ont créés car la baignade en mer était trop dangereuse à cause des méduses. Le soir optez pour un restaurant parmi les dizaines alignées dans la rue principale. Bon plan : Airlie est un « stop » pour les gros bateaux de croisière, si vous en apercevez au large c’est le moment d’aller faire du shopping car les boutiques affichent des superbes soldes pour l’occasion.

airlie-beach-en-bateau

Tour de bateau Airlie Beach

Etape 2: Journée en bateau : nous avons eu la chance que la personne chez qui nous logions (David) ait un grand voilier. Contre 2h de travail/ménage sur le bateau, nous avons fait un tour en mer jusqu’à Daydream island et fait du snorkeling. Le bonus : c’était la saison des baleines et nous en avons aperçu une ! Bien évidemment nous avons eu de la chance mais beaucoup d’agences (comme ocean rafting) propose des sorties abordables sur les Withsundays et la plage de Whitehaven avec du snorke. Pour les bons plans, penser à regarder sur bookme.com.au (en quelque sorte le groupon local).

Etape 3: C’était LE cadeau que nous voulions nous faire en Australie, nous avons booké le « panorama tour » avec Airwithsundays. Au programme : embarquement sur un hydravion (pour une excursion de 4h30) avec survol du heart reef et de la barrière de corail, 1h de snorkeling au cœur de la barrière puis passage sur WhiteHaven beach et 1h sur place. Nous n’avons pas regretté, le temps n’était pas parfait mais c’était incroyable. Attention, le snorkeling sur la barrière de corail nécessite de savoir se débrouiller dans l’eau (quand même 6 à 7m de profondeur malgré une eau très claire), nous avons même aperçu un requin (inoffensif bien sûr) !

grande-barrière

grande-barrière

Etape 4 : transfert vers Sydney, en fonction de vos horaires, vous pouvez déjà vous balader dans Sydney du côté de Circular bay. Nous sommes restés dans le quartier de Darlington (abercrombie street et les ruelles sont vraiment mignonnes avec des maisonnettes style victorien de toutes les couleurs).

Etape 5: Il existe plein d’applications pour des balades dans Sydney, nous nous sommes d’abord rendu dans les jardins botaniques d’où vous avez une superbe vue de l’opéra et où vous apercevez les oiseaux natifs (perruche, perroquets, ibis…) puis nous avons longé la rivière pour nous rendre au pied de l’opéra et aux ferrys. Nous avons pris le ferry pour nous rendre au zoo, ce zoo est immense et propose des « encounter » avec certains animaux. Si vous n’êtes pas fan de zoo, prenez tout de même un ferry pour la rive opposée car vous avez une superbe vue panoramique sur la ville. L’après-midi vous pouvez vous balader dans le centre du côté de la rue très commerçante de « Pitt street » jusqu’à Central station.

sydney

Etape 6: Nous avons pris le bus jusqu’à Bondi beach (pour le bus attention, vous ne pouvez pas acheter de ticket, il vous faut acheter une carte « opal » dans un petit kiosque et la charger). Depuis bondi beach, plage réputée pour le surf, longez la côté jusqu’à Coogee beach (environ 2h de marche). Arrivée à Coogee beach (moins touristique que Bondi) c’est le moment de prendre un petit verre en bord de mer. Ensuite des bus directs vous déposent du côté de circular quay d’où vous pouvez aller vous balader vers le quartier de « the rocks » (au pied du pont).

bondi-a-coogee-beach

bondi-a-coogee-beach

Etape 7: A Melbourne nous étions logés dans le quartier de St Kilda, desservi directement par le tram, tout prêt du Luna park (ouvert que les weekends). Si vous arrivez en fin d’après-midi c’est parfait pour aller sur le grand ponton en bord de mer qui abrite une colonie de pingouins (gratuit).

Etape 8: Nous voulions louer une voiture pour faire la « great ocean road », malheureusement des inondations ont provoqué la fermeture de beaucoup de routes (bien se renseigner car cela arrive souvent). Nous avons donc privilégié un tour en bus (avec Gowest-max 22 personnes qui vous récupère et dépose à côté de chez vous). Très bon choix et cela nous a évité les presque 6h de route sur une journée ! Au programme : les 12 apostles, la rainforest et la rencontre de koalas.

12-apostle-great-ocean-road-001

Etape 9: Nous nous sommes rendus dans la Yarra Valley. De nombreux domaines (de vin) ont également des restaurants avec des menus gastronomiques mais abordables (65$ pour entrée/plat ou plat/dessert mais avec une assiette « en mode grand restaurant »). Comme nous sommes fans des animaux et que nous n’en avions pas assez vus à notre goût… Nous nous sommes rendus au sanctuaire d’Healesville (connu pour être le meilleur sport d’observation des koalas). Nous avons été enchantés et nous avons également rencontré des « wombat », dingos et autre ornithorynques et animaux endémiques d’Australie très difficiles à voir dans leur habitat naturel…

Etape 10: Pour finir, petite balade dans le centre de Melbourne où vous pouvez vous perdre dans une multitude de petites arcades et où se côtoient des bâtiments de style victorien et ultra moderne. Plusieurs musées gratuits à visiter, notamment avec des galeries sur les arts du Pacifique ou aborigène.

Coups de cœur: 

Airlie beach : malgré que ce soit une ville touristique, elle reste à taille humaine, dispose d’un magnifique lagon artificiel et surtout c’est la porte d’entrée pour les Withsundays islands

Great ocean road : les 12 apostles

Quartier de St Kilda à Melbourne

Ce que je changerais: 

Allonger le voyage de 2 jours dont 1 à Airlie beach et 1 à Sydney ou encore allonger de 3 jours et rallonger le budget (entre 300/400€ pour faire le centre à Uluru).

Retrouvez les itinéraires de Lucie Alexander Supertramp en  cliquant sur son avatar ci- dessous! Vous connaissez la destination ? N’hésitez pas à enrichir cette feuille de route avec vos commentaires! Merci 🙂