5

Tour de l’Islande en 12 jours

Quoi de mieux pour des vacances d’hiver que de s’aventurer à quelques encablures du cercle polaire ? Au volant d’un petit 4×4 et sapés comme jamais® – comprendre 4 couches en haut et 2 en bas – nous avons fait le tour de l’Islande en 12 jours par la route circulaire, les routes intérieures étant fermées pour la plupart à cette époque de l’année (mars).
Cercle d'or (2)

NB: A cette période de l’année, pas question de camper. Il y a très peu d’hôtel vu la faible densité de population et l’essor récent du tourisme en Islande. Nous avons dormi principalement dans des AirBnB et des auberges de jeunesse. On avait déjà établi notre itinéraire et réservé les 10 premières nuits avant le départ.

Paysages à couper le souffle, quiétude, hotpots cachés dans la nature et même quelques aurores boréales lorsque la nuit tombe…un dépaysement parfait pour un vrai coup de coeur !

Durée du voyage: 12 jours

20170310_152403


Quand partir: Nous sommes partis sur la 1ère quinzaine de mars. Reykjavík venait de connaître son plus fort épisode neigeux depuis 80 ans (plus de 50 cm en quelques heures). Niveau température ça allait de -10°C à 5°C, mais certaines fois avec des vents glaciaux ça ressemblait plus à du -20°C ! Apparemment à  n’importe quelle période de l’année la météo est très changeante en Islande, et on peut souvent rencontrer tous les climats dans une même journée. Brouillard, pluie, soleil, blizzard, neige, vent, re-soleil…

L’avantage de la période hivernale est que l’on peut observer les aurores boréales la nuit venue si l’on est chanceux, et il faut reconnaître que les fjords enneigés sont magnifiques. Autre avantage à mon avis, il y a moins de touristes qu’en été, et déjà on en a croisé beaucoup à certains endroits qui étaient facilement accessibles. L’inconvénient majeur est que certaines routes sont fermées car impraticables – ou peuvent être fermées d’une heure à l’autre ce qui peut remettre en cause un itinéraire déjà planifié – et les terres intérieures sont fermées à la circulation quoi qu’il arrive.

Consulter le site d’état http://www.road.is/ plusieurs fois par jour devient indispensable pour un road trip en hiver.

Mon budget: 1700€ par personne dont 220€ d’avion.

chevaux islandais

race islandais

Le coût de la vie est très élevé, sans doute plus qu’en Scandinavie. Le gros du budget est passé dans l’hébergement et l’essence (~ 2€ le litre). Alimentation super chère aussi, du coup on a fait nos propres repas midi et soir en s’arrêtant plusieurs fois dans un supermarché discount (Bónus).

Pour le reste, nous avons fait très peu d’activités payantes.

Moyens de transport sur place: Un 4×4 de location équipé de pneus cloutés pour la saison, et nos pieds !

Niveau de baroude: Même si beaucoup de sites remarquables sont à proximité de la route principale : intermédiaire. Il peut vite y avoir du dénivelé et ce n’est pas facile de marcher dans le froid, la neige et la glace parfois. Prévoir bonnes chaussures de rando, imperméables, idem pour les vêtements.


Roadmap

EtapeLieuactivités en bref
J1 à J2ReykjavíkVisite de la ville / expos
J3Cercle d’orNature, geysers, cascade de Gullfoss, rando parc national de Thingvellir
J4Péninsule de SnæfellsnessPlage de phoques, villages de pêcheurs, rando montagne
J5Stykkishólmur, Péninsule de VatsnesNature, plage de sable noir, faune
J6Akureyri, SiglufjörðurVisite de la ville, fjords
J7Mývatn, Hverir, DettifossNature, zone volcanique active, rando dans champs de lave et cratère, zone géothermique, cascade
J8Húsey, SeidisfjörðurNature, fjord
J9Breðdalsvik, HöfnNature, fjords, hotpot
J10Fláajökull, JokursarlónGlace ! ballade au pied d’un glacier, lac proglaciaire, icebergs
J11Parc national du VatnajökullRando cascade, rando sur glacier
J12Eyjafjallajökull, KeflavíkRando à cheval en montagne, marche sur plage sable noir, zone géothermique

Descriptif des étapes

Jour 1 à 2 : Reykjavík

Visite de la capitale / expo photo. Prévoir 2 jours sur place est suffisant. Pensez à vous arrêter à l’office de tourisme qui donne beaucoup de conseils pratiques et comporte une expo gratuite.

Prévoir transfert de l’aéroport vers Reykjavik – 23€ en bus / 45 minutes

Nuits en AirBnB

Jour 3 : Cercle d’or

On se fait livrer notre voiture de location à notre logement (RentAWreck) et on part à une centaine de km de Reykjavik, une première étape en pleine nature avec observations de geysers, de la cascade de Gullfoss, et rando dans le parc national de Thingvellir qui est un site à la fois historique et naturel avec plusieurs cascades et formations géologiques remarquables.

Nuit à Borgarnes (AirBnB)

20170309_101226

Jour 4 : Péninsule de Snæfellsness

Nous avons fait le tour de la péninsule de Snæfellsness depuis Borgarnes jusqu’à Stykkisholmur. Plusieurs arrêts en route pour voir une plage peuplée de phoques (Ytri Tunga Beach), flâner dans les villages de pêcheurs, faire une rando en montagne : ascension du Snæfellsjökull (1446m au sommet) depuis le port d’Arnarstapi. Pour la rando, impossible d’aller jusqu’en haut sans guide et équipement adéquat. Si le beau temps est de la partie : Láki Tours pour une excursion en mer et observation des orques depuis Grundarfjörður.

Nuit au Harbour Hostel (bon accueil et super clean  pour une auberge de jeunesse)

Jour 5 : Stykkishólmur, Péninsule de Vatsnes

Longue journée de transit entre Stykkisholmur et Akureyri, premiers fjörds, observation des phoques au nord est de la péninsule de Vatsnes. Attention aux sections de routes non goudronées notamment pour faire le tour de Vatsnes, 4×4 indispensable.

2 nuits au Akureyri H.I. Hostel

Jour 6 : Akureyri, Siglufjörður

Visite de la ville d’Akureyri appelée « Capitale du Nord » et 2ème plus grande ville islandaise (18 000 habitants !). Street art, jardin des plantes, port. Possibilité d’excursion en mer. Puis aller / retour jusqu’à Siglufjörður, petit port coloré, enneigé, dans un fjord magnifique. Gros coup de coeur.

Jour 7 : Mývatn, Hverir, Dettifoss

Rando dans les champs de lave enneigés à l’est du lac de Mývatn, grotte de Grjótagjá avec eaux chaudes et fumantes sous une fissure puis ascension du cratère de Hverfjall. Il y a plein de volcans, le lac est immense et la zone mérite plus d’une journée pour la découvrir entièrement. Transit en voiture vers la zone géothermique de Hverir, puis vers la cascade de Dettifoss (difficile d’accès en hiver depuis la route circulaire).

Nuit en AirBnB

Myvatn_Dettifoss (17)

Jour 8 : Húsey, Seidisfjörður

Escapade jusqu’à la ferme de Husey (20km de route non goudronnée) au milieu des chevaux, visite du village de Seidisfjörður port de pêche et avec une vie culturelle/artistique étonnante pour si peu d’habitant. Accès difficile en hiver (pour ceux qui ont vu la série Trapped, tournée ici en partie). Transit jusqu’à Breðdalsvik.

Nuit à l’hotel Stadarbord – 75€

Husey_Seidisforjdur (8)

Jour 9 : Breðdalsvik, Höfn

Transit à travers plusieurs fjörds puis des plaines non cloturées où paissent des troupeaux de rennes – curieux, mais de loin ! Nous nous sommes arrêtés dans un hotpot, il n’y avait personne et nous n’étions pas visible de la route, vue sur le fjörd, température extérieure : 1 degré, température de l’eau : 45. Un vrai highlight de notre séjour. Vous pouvez trouver pas mal de hotpot en pleine nature référencés ici : http://hotpoticeland.com/ En revanche, certains ne sont pas ouverts au publics, d’autres sont payants.

Pour info, il n’y a pas beaucoup d’habitants entre Höfn et Vik tout au sud, donc pas beaucoup de choix de logement. Il faut souvent revenir sur ses pas pour trouver un logement le soir ou ne pas hésiter à aller plus loin quitte à rebrousser chemin le lendemain.

Nuit à la Guesthouse de Holmur – 70€ (sans location des draps / serviettes)

Jour 10 : Fláajökull, Jokursarlón

Dans cette région, les glaciers descendent littéralement dans les jardins des gens. Ballade au pied du glacier Fláajökull à quelque km de la pension de Holmur. Séance photo interminable sur Diamond beach, plage recouverte de touristes d’icebergs de toutes les formes et de toute taille, puis marche autour du lac Jokulsarlon (lagune glaciaire). Vraiment magnifique !

Nuit à Thykkvibær Guesthouse – 95€

Jour 11 : Parc national du Vatnajökull

Randonnée facile aller/retour de 4 km jusqu’à la cascade Svartifoss depuis le Visitor Center de Skaftafell. Cascade entourée de colonnes basaltiques noires.

Puis randonnée de 2h sur le glacier Svinafellsjökull en groupe de 8-10 avec un guide, crampons fournis par l’organisme. Une première fois sur un glacier, avec plein d’explication sur leur formation et leur vie, ça valait vraiment le coup – compter 90€ minimum pour un tour basique.

Nuit à la Hrútafell Guesthouse (AirBnB), l’hôte est un éleveur super sympa, vient discuter / prendre le café avec vous et amène du lait frais tous les matins pour le petit déjeuner. – 93€

20170316_083426

Jour 12 : Eyjafjallajökull / Keflavík

Randonnée à cheval de 2h (race Islandais) avec pas mal de dénivelé au pied du volcan / glacier Eyjafjalajökull qui avait bloqué le trafic aérien en Europe en 2010 pendant plusieurs jours – 100€

Puis marche sur une vaste étendue de sable noir, paysage quasi lunaire, à Solheimasandur jusqu’à la carcasse célèbre d’un avion de l’US Navy qui s’est crashé en 1973 (équipage entièrement rescapé !). Transit vers Keflavik par zone géothermale de Krýsuvík

Nuit en AirBnB – 66€


 Les coups de coeur: Le choix est difficile tant la nature est magnifique et nous a émerveillé à chaque kilomètre parcouru, je n’exagère presque pas…

  • La formation basaltique de Hvitserkur au nord-est de la péninsule de Vatsnes
  • Le village très coloré de Siglufjörður dans son fjord enneigé
  • La région volcanique de Mývatn avec le cratère Hverfjall et la grotte de Grjótagjá où quelques scènes de Game of Thrones ont été filmées
  • Les langues glaciaires sur la côte Sud et la lagune glaciaire de Jokursarlón d’où viennent les icebergs échoués sur Diamond beach

Ce que je changerais si c’était à refaire:

Prévoir au minimum 5 jours de plus

  1. pour pouvoir visiter les fjörds de l’ouest (nord-ouest) et réduire un peu les distances des trajets entre certains de nos points de chute : certains jours nous avons fait beaucoup de route, pour un total de 3200 km en 10 jours.
  2. Pour rester 2 nuits au nord de la péninsule de Snæfellsness et se donner une chance d’avoir du beau temps pour partir en mer observer les orques depuis Grundarfjörður
  3. Pour pouvoir ajouter un jour d’exploration de la région de Mývatn

Pour voir les prix des vols, pensez au comparateur de vol Skyscanner.

Pour louer une voiture, comparez avecAutoescape

Tous nos articles pour un départ en mars sont ici.

Commentez l’itinéraire Islande pour l’enrichir ou posez vos questions directement au voyageur!