1

itinéraire Allemagne: 1 semaine en Bavière

Au départ, j’étais partie pour mixer ski, visite et détente dans la région de Partenkirchen, station de ski qui a accueilli les jeux olympiques d’hiver en 1962. En témoignent encore, les installations de la station. Finalement, j’ai abandonné le ski pour me concentrer sur des activités de randonnées, de gastronomie, de visites de la région alentour. Je ne suis pas déçue par ce voyage qui mêle paysages grandioses (Zugspitze 2962 m, lacs, montagnes), gastronomie et folklore typiquement bavarois (je suis tombée en plein carnaval donc il y avait de l’ambiance, de la musique bavaroise, les auberges typiques) …


Quand partir: Je suis partie en février pour profiter des joies qu’offre une station de sport d’hiver. Il y avait beaucoup de neige et celle-ci est tombée régulièrement pendant mon séjour même à Munich (où la neige tombe chaque hiver autour des mois de janvier et février). Vous pouvez visiter la Bavière toute l’année, chaque saison offre son lot d’activités.

En hiver: ski alpin, ski de fond, piste de luge, sauna, raquettes….

Mon budget & transport: Je me suis rendue en voiture en Allemagne, pas de péage, 3 voies, pas de limitation de vitesse sur les autobahnstrasse donc plutôt facile. Sinon, vols à partir des principales villes françaises (et un bus vous ammènera en 2 heures de l’aéroport à Garmish moyennant 15 euros).

Il faut s’équiper de chaîne ou de pneu neige (obligatoire pour circuler à cette période)…Il y a également une ligne de bus pour ceux qui n’ont pas de véhicule, pratique seulement pour les gens qui veulent uniquement faire du ski.

Niveau de baroude: Intermédiaire pour la partie à garmish-grainau et facile pour la visite des villes de Munich et Innsbruck…On est quand même en Montagne donc les conditions météo sont parfois rudes en hiver, la randonnée également avec des pentes assez importante.


[table id=95 /]

Etape 1 : Arrivée à Garmish-partenkirchen via la route ou l’aéroport en arrivant à Munich. Pour ceux qui ont pris un vol, prendre le bus compagnie Flixbus moyennant 15euros et 2h 00 de trajet environ pour arriver à Garmisch. Ligne régulière avec plusieurs bus dans la journée.

Visite de Garmisch et Grainau : déambuler dans Garmish, plein de boutiques et notamment même si ce n’est pas pour acheter pousser la porte de la boutique du centre-ville pour voir les magnifiques ensembles bavarois… Si vous avez les moyens, faites-vous plaisir.

A Grainau, visiter le petit centre ville : les 2 églises (obengrainau et untergrainau), prenez les nombreux sentiers de randonnées qui partent du village (panoramaweg). Si vous logez dans l’une des Gastehaus du village (Hôtel GarniJagerhof– 1 Grunmoos  Grainau par exemple), on vous y donnera une carte qui donnera accès à des réductions notamment aller a la piscine de Grainau (am Kurkpark) pour vous détendre après une bonne marche gratuitement. La piscine offre un jaccuzzi avec vue sur les montagnes ! Ne pas hésitez à s’y rendre.

Grainau est un village étendu avec de nombreux sentiers de randonnées alentours, des cafés et auberges pour manger.

grainauUne des 2 églises du village de Grainau, pittoresque…

Nota bene : Faut il loger à Garmish-Partenkirchen ou Grainau : pour ceux qui veulent pratiquer le ski ou snowboard, je conseille de loger à Garmisch car le domaine skiable est plus étendu et plus varié avec de belles installations. Le domaine de Grainau est plus petit et il s’agit surtout de pistes rouges. Par contre, si vous souhaitez un village un peu plus authentique, privilégier un logement à Grainau.

A Grainau, il y a deux points infos touristiques : un dans le centre l’autre du côté de Kurkpark ou vous trouverez également la piscine. Passez-y pour récupérer des cartes !

Etape 2: Randonnée autour d’Eibsee : à quelques kilomètres de Grainau (4 km) se rendre à Eibsee par la route en voiture ou en bus (Eibseestrasse) ou à pied à partir des sentiers de randonnées qui partent du village de Grainau. Pour ceux qui auront pris la voiture, il y a un parking payant où vous pouvez stationner. Ensuite, dirigez vous vers le lac. Pour ma part, en cette période de l’année, il était gelé et des gens ont même entrepris de le traverser. Super randonnée (Eibsee Rundweg) autour de ce lac, entouré de montagnes…

eibsee lac Marche autour du lac d’Eibsee, gelé en hiver

 Etape 3: Se rendre en Autriche, visite d’Innsbruck. A partir de Garmisch, vous pourrez prendre la route d’Innsbruck situé à 1H 00 de trajet en voiture environ (route E533). Route facile quand la neige n’est pas au rendez-vous, avec à l’arrivée une vue sur la vallée avant d’atteindre la capitale du tyrol autrichien logée dans une cuvette. Laisser sa voiture dans un parking du centre, déambuler dans le centre ville, ses maisons colorées, la place du petit toit d’or, emblême de la ville, balade le long de l’Inn…

Eglise : Landschaftlichen Pfarre Maria Hilfe, Dr Sigismund epp Weg 1, dans le centre également

Centre commercial : Kaufhaus Tyrol sur la Maria-theresien-strasse (en plein centre)

Visite des gorges de Partnammklamm

Laisser sa voiture au parking du stade olympique puis marcher jusqu’au chutes environ 20 minutes de marche. L’entrée vaut 4 euros pour les adultes et 2.50 pour les enfants. Ouvert toute l’année.

Magnifiques cascades et stalactites en hiver. La visite des gorges durent 20 minutes environ. A la fin, vous pouvez faire demi-tour ou faire une boucle pour rejoindre la billetterie.

gorges portnamm

Les gorges de Partnamm et ses stalactites – Prix : 4 euros pour les adultes, 2.50 pour les enfants

Montée à la Zugsptize: Si vous voulez faire du ski ou profiter d’un beau panorama sur les montagnes alpines, il vous faudra prendre le télépherique à Eibsee. 45 euros la montée avec forfait ou sans c’est le même prix!

Domaine skiable étendu : par contre beaucoup de pistes rouges !

Etape 4: Visite de Munich en 2 jours

Munich est une très belle ville de Bavière avec beaucoup de choses à faire :

– Pour les amateurs de sport (olympia Park, Arena stadium)

– Visite du centre historique de munich : Marienplatz, odeon platz, Karlsplatz

– Vitkualien Markt : marché alimentaire, allez y faire un tour c’est le plus grand marché de la ville de Munich

– Marienplatz : fondée en 1158, curiosités à voir sur la place : la colonne sainte Marie et l’hôtel de ville. Au loin on voit les 2 tours de la cathédrale de Munich (Dom)

– Odeon Platz : Grande place large avec la Feldernhalle, la Theatinerkirche. On y trouve aussi une des plus importantes stations de métro de la ville de Munich

A proximité de Munich, pour une escapade au vert : la ville de Starnberg. Avec de nombreuses activités nautiques, ville balnéaire riche.

munich carte Carte de la ville de Munich et principales curiosités

Bon évidemment, Munich mérite qu’on n’y reste plus de deux 2 jours. Il y a tant de choses à faire et je n’ai pas eu le temps de tout voir…

Ce que je changerai si c’était à refaire:  Je suis un peu frustrée de ne pas avoir vu les châteaux de Bavière construis par Louis 2 de Bavière. Neuschwanstein du côté de Fussen notamment ainsi que la Résidence à Munich et le château de Nymphenburg!

Les coups de coeur: La gastronomie, l’ambiance hivernale et les montagnes si apaisantes, Randonnée autour d’Eibsee, Visites des chutes de Garmish-Partenkirchen avec ses stalactites, Excursion à Innsbruck, Visite de la ville de Munich


Pour voir les prix des vols, pensez au comparateur de vol Skyscanner.

Tous nos itinéraires Allemagne sont ici: Allemagne.

Commentez l’itinéraire pour l’enrichir ou posez vos questions directement au voyageur!