7

Itinéraire Italie du Sud – 2 semaines

Cet itinéraire pourrait s’intituler…. l’Italie du Sud à fond la caisse. Cela nous apprendra à ne pas trop regarder où l’on réserve avant de partir, car nous avions mal estimé les kilomètres, surtout en août, ou il y a beaucoup de monde sur la route. Nous avions donc 12 jours pour visiter le sud de l’Italie. C’est un endroit magnifique, les bords de mer sont somptueux, l’arrière-pays a un charme fou, et l’on y mange tellement bien….mais je vous conseille de faire ce voyage en rajoutant quelques jours supplémentaires, car il était trop chargé pour bien en profiter.

La côte amalfitaine

Quand partir: Hormis les 2 premiers jours, nous avons eu de la chance car en août, nous risquions une chaleur écrasante, mais cela n’a pas été le cas. En revanche, il y avait un peu de monde, donc on conseille plutôt la période avant l’été, surtout pour la côte Amalfitaine, où il est difficile de circuler.

Mon budget: 1200 € par personne (hors vol)

Les transports: voiture de location (250€ pour 9 jours), train entre Naples et Rome (20€) et bateau pour la côte amalfitaine.

Réservez à l’avance l’hébergement – Comparez les prix sur le comparateur Booking.com.(Attention, les meilleurs rapport/qualité prix partent vite en Italie au mois d’août!).

Le coup de cœur du voyage : les paysages du Salento, la région OLYMPUS DIGITAL CAMERAd’Alberobello, et…la cuisine Italienne, avec bien sûr la paaasta, mais surtout la burrata et la mozarella, qui sont produits dans la région. Un vrai régal.

Niveau de confort : très correct. Environ 30-35€ / nuit/personne, excepté sur la côte Amalfitaine ou nous avons payé plus cher.

Une remarque complémentaire, j’ai l’habitude de préparer mes voyages avec le Routard qui, en général est super bien fait, mais pour la première fois j’ai trouvé le Routard compliqué (Italie du Sud) : on nous donne des adresses dans chaque ville mais on ne nous conseille pas sur la ville dans laquelle il est préférable de poser ses valises. Et quelques incohérences dans les explications aussi.

On a aimé la proximité avec la mer au B&B Villa d’Amato !

La feuille de route:

 Lieuactivités en bref
J1,J2,J3région de Foggiapetits villages, bord de mer, forêt de hêtres, région du Gargano
J4, J5Alberobellotrulli, champs d'oliviers, bord de mer, villages…
J6Leccedécouverte de la région du Salento
J7MateraMaisons troglodytes
J8Salerne - AmalfiCôte Amalfitaine
J9Naples
J10, J11, J12RomePour voir ou revoir les classiques 🙂


Jour 1, 2, 3 : De Rome à Foggia et la côte du Gargano

Arrivée à Rome et départ pour Foggia, à proximité du Gargano. Nous avions choisi une arrivée et un départ depuis Rome, car cela était plus pratique pour nous. Evidemment il est plus simple d’atterrir à Bari. Foggia est une ville sans intérêt. On vous conseille de loger en bord de mer, dans des petits villages comme Peschici (plus chers, forcément). Pour aller à Peschici, la route qui passe par Monte Sant Angelo et la forêt de hêtres est très belle. Ensuite, vous avez aussi la possibilité de visiter les îles Tremiti – nous ne l’avons pas fait, faute de pluie incessante pendant 2 jours.

La côte du Gargano est très belle, avec de beaux phénomènes d’érosion marine….selon les photos que nous avons pu voir sur Internet. Car à cause des orages, nous n’avons pas vu grand-chose. PS : la région des Pouilles reste tout de même la plus aride d’Italie.

Jour 4, 5: Alberobello et la région des trulli

En deuxième point de chute nous avions choisi Alberobello, un superbe village avec les fameux trulli (habitations typiques de la région). Vous pouvez y loger, mais les prix sont plus élevés qu’un hôtel normal.

Réserver ici pour dormir dans un véritable & authentique trulli: Trulli & Puglia

Les routes sont bordées de beaux champs d’oliviers. C’est un lieu très touristique mais qui vaut vraiment le coup.  De là, vous pouvez aller au village de Locorotondo, juste à côté, puis en bord de mer à Polignano a Mare, village perché sur de superbes falaises avec une eau magnifique. Un beau coup de cœur. On vous conseille aussi de vous perdre dans les petites ruelles de Bari, ville très animée notamment le soir. Nous avons fait l’impasse sur la ville d’Ostuni – qui mérite un temps d’arrêt, selon tous les guides – ainsi que Brindisi.

italy-90595_1280

Jour 6 : La région du Salento

Autre point de chute, Lecce que nous avons choisi pour visiter le Salento, c’est-à-dire l’extrême sud des Pouilles. Nous vous conseillons de prendre quelques jours pour profiter du Salento, notamment si vous souhaitez faire de la plage et n’hésitez pas à vous arrêter en bord de route pour profiter des endroits un peu cachés (Torre del Orso…etc).

Nous avons fait toute la route en 1 journée : trop chargé. Il faut du temps pour descendre jusqu’à Leuca, en faisant une halte à Otranto, puis pour se rendre à Gallipolli, où vous pourrez manger du poisson bien frais. Un arrêt pour une nuit intermédiaire aurait été bienvenu.

Jour 7 : Matera et ses sites troglodytiques

Matera, ville très étonnante où vous pourrez voir des maisons troglodytes, que l’on appelle des sassi. Profiter de la ville, notamment à la tombée de la nuit, et se perdre dans les ruelles. (Hébergement: s’excentrer un peu vous reviendra moins cher, tentez par exemple une nuit au Masseria Torre Spagnola)

matera-1487284_1280

Jour 8 : Départ vers la Côte Amalfitaine

Départ pour Salerne, où nous avons déposé la voiture, afin d’éviter de faire la route de la côte amalfitaine en plein mois d’aout. Bouchons garantis. Nous avons choisi le bateau, qui vous emmène jusqu’à la ville d’Amalfi (il fait également la navette jusqu’à Positano – nous, nous n’avons fait qu’Amalfi mais vraiment faute de temps, on vous conseille de le faire).

Il y a de nombreux départ en été. L’arrivée dans la ville d’Amalfi par bateau est magnifique, et la ville est très agréable, en revanche, les plages sont bondées et quasi toutes privées, il ne faut pas vraiment y aller pour ça.

amalfi-1031876_1920

Jour 9 : Naples

Naples. Nous avions une journée pour visiter Naples, en faisant l’impasse sur Pompei (déjà visité dans un voyage précédent, mais si vous venez de la côte amalfitaine, c’est sur la route donc il faut s’y arrêter !)

Jours 10, 11, 12 : Escale à Rome

Rome. Le trajet depuis Naples se fait en 1h15, par train, très pratique. Compter bien 3 jours pour voir l’essentiel. Hormis les classiques des classiques, nous avons adoré les vues sur Rome depuis le parc de la Villa Borghèse, ou depuis le Gianicolo. Et à proximité du Gianicolo, les ruelles du Trastevere et leurs restaurants ont également été un coup de cœur.

Nous avons apprécié notre hôtel à Rome : La Stanze avec son Jacuzzi après une journée de visite, sa situation au centre de Rome, son rapport qualité prix


Pour voir les prix des vols, pensez au comparateur de vol Skyscanner.

Tous nos itinéraires Italie sont ici: Italie.

Commentez l’itinéraire pour l’enrichir ou posez vos questions directement au voyageur!