5

2 semaines en Albanie

Voici notre itinéraire de 2 semaines de roadtrip en Albanie en plein été. Nous avons organisé notre voyage en suivant une boucle au Sud pour découvrir les plages aux eaux turquoises puis une boucle au Nord, dans les montagnes et sur un rythme tranquille.

Komani Lake

Mon budget: Billets à 200 € par personne avec Austrian Airlines qui incluaient une étape à Vienne. Il existe des vols directs depuis la France assurés par Transavia mais seulement certains jours de la semaine (mardi, jeudi). La plupart des vols passent par l’Italie ou Corfou.

Nous avons loué une voiture pour deux semaines pour 300 €.

La vie sur place est très bon marché (hôtel, restaurant), vous pourrez vous faire plaisir !

Niveau de baroude: Intermédiaire. Il existe peu de guides disponibles et peu d’information sur internet. Le Sud du pays est touristique mais le Nord beaucoup moins. L’état des routes est mauvais à certains endroits et Google Maps n’est pas à jour, donc il vous amènera forcément sur un chemin en terre sorti de nulle part à un moment ! (Notre voyage date d’août 2019 et les choses évoluent rapidement en Albanie où tout le pays nous a semblé en construction).

Peu de personnes parlent anglais couramment. Alors, on s’exprime avec les mains pour se faire comprendre, ça rend l’expérience sympa

Attention, il est difficile de louer une voiture en Albanie sans carte de crédit… Les cartes bancaires françaises étant le plus souvent à débit. Les agences de location peuvent vous demander une assurance en plus, soit une note beaucoup plus salée à la fin !

Feuille de route:

J1BératHistoire, vieilles pierres
J2/J3GjirokastërHistoire, vieilles pierres
J4/J5Sarandë / ButrintPlage, ruines
J6/J7DhermiPlage, randonnée
J8TiranaCulture, urbain, histoire
J9/J10ShkodërRuines, histoire, nature
J11/J12/J13Valbonë / KomanMontagne, nature, randonnées
J14Krujë / TiranaRuines, culture, histoire

Jour 1 – Tirana

Arrivés dans la nuit à Tirana, nous récupérons la voiture de location le matin et faisons route vers Bérat, village classé au patrimoine mondial de l’UNESCO. La vieille ville est un empilement de dizaines de maisons sur une colline, de minuscules ruelles pavées et d’escaliers, typiques du style traditionnel des Balkans. Nous avons grimpé à pied jusqu’à la citadelle du château, pour une belle vue sur les hauteurs de la ville. Privilégiez de le faire tôt le matin ou le soir en fin de journée à cause de la chaleur. Notre hôtel était charmant (Berat Backpackers Hostel) et bénéficiait d’une vue sympa sur le village.

Jour 2 / Jour 3: Gjirokastër

Avant de prendre la route pour descendre à Gjirokastër, nous allons visiter la Nurellari Winery, histoire de voir à quoi ressemble le vin albanais ! Visite très sympathique, par contre attention si vous reprenez le volant, en Albanie, il existe une tolérance zéro pour l’alcool sur les routes…

Nous passons deux nuits à Gjirokastër, village lui aussi classé au patrimoine mondial de l’UNESCO, qui nous a beaucoup plu ! Nous avons pu visiter de vieilles maisons ottomanes ainsi que le château tout en haut.

Jour 4 / Jour 5: Riviera albanaise

Direction Sarandë et Ksamil sur la riviera albanaise. Des plages avec parasols et transats, avec trop de béton et trop de monde. Pas trop notre kiff même si l’eau est turquoise.

Nous visitons le site archéologique de l’ancienne cité de Butrint, qui est intéressant, au bout de la presqu’île. Le coucher de soleil sur la plage de Ksamil vaut le coup, les touristes désertent en fin de journée l’endroit. La vue sur Corfou est très belle.

Jour 6 / Jour 7: Dhermi

Nous fuyons le tourisme de masse pour Dhermi que nous avons nettement préféré. Les plages sont plus grandes et surtout en marchant un peu ou en prenant un bateau de petites criques à l’eau turquoise sont accessibles. Nous vous conseillons Gjipe Beach et Gjiri i Akuariumit au petit matin… Un régal !

Jour 8 : Etape à Tirana avant la partie nord 

C’est la fin de la boucle du Sud, direction le Nord. Nous remontons pour faire une première étape à Tirana. La route entre Dhermi et Tirana, au niveau du col de Llogara est magnifique ! Sur place une journée à Tirana, nous en profitons pour faire les incontournables et nous intéresser un peu plus à l’histoire du pays qui a connu une dictature très dure entre 1945 et 1991. Pour cela, nous visitons Bunk’Art 1 et 2 (anciens bunkers transformés en musée).

Ensuite, nous nous baladons en passant par la place Skënderbej, gigantesque place qui servait aux grands rassemblements militaires, l’hôtel Tirana International qui accueillait les dignitaires étrangers à l’époque communiste, le Palais de la Culture, pleins de ministères et le Musée national d’Histoire, tous construits dans le style caractéristique communiste, l’énorme Boulevard des Martyrs de la Nation (Bulevard Dëshmorët e Kombit), qui va jusqu’à la place Mère Tereza et la Pyramide.

Pour manger ou sortir, nous vous conseillons le quartier branché de Blloku que nous avons adoré !

Notre hôtel était le Stela Hotel Center, où le personnel a été adorable et les chambres sont neuves et spacieuses. Nous recommandons !

Jour 9 / Jour 10: Début de la boucle Nord 

Ça y est, nous débutons la découverte du Nord, pas mécontents de se rendre dans des endroits moins touristiques. Notre premier stop est la grande ville de Shkodër où nous séjournons à l’hôtel Legjenda qui est un gros coup de cœur.

Nous visitons le château en haut de la ville et le pont de Ura e Mesit qui date de l’empire ottoman, situé à 25 minutes.

Le deuxième jour, nous partons en excursion dans la rivière de Shala, un petit tour de bateau et une balade aquatique dans les gorges pour finir à manger du poisson au bord de l’eau. Une super journée, nous avons adoré.

Le soir même, nous prenons la route pour les Alpes albanaises. Pour couper la route, nous faisons un stop à Pukë, pas trop d’intérêt si ce n’est les bâtiments communistes qui ont été repeints de plein de couleurs vives.

Jour 11 / Jour 12 / Jour 13: Alpes albanaises

Pour se rendre dans les Alpes albanaises, vous pouvez prendre le ferry depuis Koman jusqu’à Fierze et ensuite faire route jusqu’à Valbonë ou bien vous rendre à Valbonë par la route.

N’écoutez pas les albanais qui n’ont pas l’air de connaître si bien cette partie du pays et qui vous diront que les routes sont impraticables et qu’il vous faut absolument un 4*4. C’est faux, certaines portions de route sont abîmées, oui, mais nous l’avons fait avec une citadine sans soucis ! En plus, beaucoup de portions étaient en train d’être refaites (août 2019) donc ça risque d’être de mieux en mieux.

Le village de Teth situé aussi dans les montagnes est lui accessible seulement en 4*4 ou alors en trek depuis Valbonë.

Nous avons adoré ce trajet en voiture. Nous avons mis environ 3h30 depuis Pukë et la route est somptueuse. La dernière portion de route entre Fierze et Valbonë est en excellent état et suit une rivière avec au fond le panorama sur les montages, ça vaut le coup !

Nous profitons de nos quelques jours à Valbonë pour nous balader dans les montagnes. Vu mon état de grossesse, nous n’avons pas pu faire le célèbre trek entre Valbonë et Teth mais la vue depuis Valbonë est déjà très belle. Il existe plein de chemins de randonnées, relativement bien balisés, grâce au travail de Catherine une américaine du coin, avec plusieurs niveaux de difficultés.  Nous étions logés chez l’habitant à la Bujtina Ahmetaj – un gros coup de cœur !

Jour 14:  Village médiéval & dernière étape

Nous repartons de Valbonë en prenant le ferry à Fierze pour Koman. La traversée du lac Koman est vraiment agréable. La route à la sortie du ferry est très abîmée, vous en avez pour environ 1 heure de piste. En dernière étape, nous nous arrêtons à Krujë un petit village pittoresque à l’esprit médiéval.

Komani Lake

Ce que je changerai si c’était à refaire:  Nous aurions passé une nuit au lieu de deux nuits à Sarandë (sud Albanie) qui n’a présenté aucun intérêt à nos yeux.

 


Pour voir les prix des vols, pensez au comparateur de vol Skyscanner.

Pour voir tous les itinéraires de Chloë, clique sur son avatar : )